L’effet anti-inflammatoire du Lu Jong

Comment le Lu Jong aide-t-il à diminuer les inflammations?

Un article très intéressant du « Psychology Today » relate le lien entre la stimulation du nerf vague et la diminution des inflammations; je vous donne ici les principaux points de l’aricle avant de faire les liens avec le Lu Jong.

En général l’inflammation est le résultat d’un stress. Une manière de combattre l’inflammation serait donc de diminuer le stress!
« Plutôt que de donner des anti-inflammatoires, les médecins pourraient prescrire des routines hebdomadaires telles que les yoga ou la méditation »; C’est ainsi que commence l’article de Psychology Today!

Early anatomical drawing of the vagus nerve

Le nerf vague, appelé aussi nerf voyageant, part de la base du cerveau et descend jusqu’à l’abdomen en passant par le coeur, le diaphragme et bien d’autres organes.

La stimulation du nerf vague entraine la sécrétion d’un neurotransmetteur : l’acétylcholine
Cette substance est responsable de la la diminution du rythme cardiaque, c’est un tranquillisant que l’on peut produire soi-même en faisant de longues et profondes respirations…(comme dans le Lung Rosel)

Ce nerf vague fait partie du système parasympathique.

Une stimulation insuffisante du nerf vague, engendrerait des inflammations, de la déprime, des crises cardiaques et AVC. En revanche, une stimulation du nerf vague amènerait bien-être physique, mental et social! Cette boucle positive entre bien-être physique, mental et les connections sociales commence juste à être comprise des scientifiques. Une expérience a même été réalisée avec la méditation « loving and kindness » pour aider les participants à devenir « meilleurs » et capables de générer des émotions positives; et dans cet exercice-là aussi, la stimulation du nerf vague a été mise en évidence.

Faisons maintenant le lien avec le Lu Jong.
Tout d’abord, par les grandes respirations du vent résiduel « Lung Rosel », nous activons notre nerf vague. Il en résulte donc une sensation de bien-être et de calme mental. Comme la stimulation du nerf vague diminue les inflammations nous avons également un effet anti-inflammatoire .
Les mouvements du Lu Jong sont basés sur la mobilisation de la colonne vertébrale, nous allons donc, par les mouvements et la tenue du souffle, engendrer des stimulations du système nerveux parasympathique, donc là aussi nous stimulons le nerf vague!
En effet le système nerveux parasympathique longe la colonne vertébrale sur toute sa longueur, le lien entre les mouvements de la colonne et ce système nerveux paraît donc évident!

Si vous souhaitez lire l’article du Psychology Today voici le lien ci-dessous:

https://www.psychologytoday.com/us/blog/the-athletes-way/201607/vagus-nerve-stimulation-dramatically-reduces-inflammation?fbclid=IwAR39r_X-Qqdezgk8y58W4fMf_fYpairvRfrzHrQit2iXoaSqSdjqGBcPiSU

Et si vous souhaitez venir essayer le Lu Jong, je vous invite le jeudi soir à 19h15 chez Elaneha à Rolle ou le samedi 22 septembre pour une atelier découverte de 9h à 12h, toujours chez Elaneha. Info@lubang.ch

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s