Une Ă©loge du Regret

Le Regret n’est ni un constat d’erreur, ni une sanction , ni une aveu d’échec, ni une punition, ni une culpabilitĂ© ; il est la mesure de la distance entre ce que l’on vit, et ce que l’on voudrait vivre.
Regretter, c’est prendre acte que ce qui a Ă©tĂ© fait par le passĂ© rĂ©sulte aujourd’hui en quelque chose d’insatisfaisant. C’est reconnaĂźtre que si l’on ne change rien Ă  ce que l’on fait, il n’y a que peu de chance que demain soit diffĂ©rent d’aujourd’hui.

C’est se donner l’occasion de prendre la RĂ©solution de changer aujourd’hui pour que demain soit diffĂ©rent; et dans le sens souhaitĂ©.

Regretter, c’est faire la place pour l’aspiration à un renouveau, à un changement; c’est regarder ce que l’on veut devenir. Le Regret est l’antichambre de la promesse que l’on se fait d’Ɠuvrer à rendre sa vie meilleure; d’essayer à tout le moins.

Regretter, c’est dĂ©cider de devenir.

(Prologue de la Lettre d’information « MurMurs de Lubang du 5 fĂ©vrier 2023)


Cette qualitĂ© positive du Regret a Ă©tĂ© une des perles qu’une participante a emportĂ©e avec elle aprĂšs le cours « Donner un sens heureux Ă  sa vie – qu’enseigne la psychologie bouddhique ». Le Regret est l’une des 4 Forces de changement, il est aussi l’un des 51 facteurs mentaux. Il est, avec l’Aspiration et l’Enthousiasme, l’un des meilleurs alliĂ©s pour installer un changement vers une vie plus heureuse.
Puissiez-vous en bénéficier.

Un regard en coin sur le cours « Donner un sens heureux Ă  sa vie – qu’enseigne la psychologie bouddhique » , via Facebook.

DĂ©cider, ce n’est pas choisir

Comment une alpiniste m’a permis de mieux comprendre
une leçon de sagesse du Tog Chöd

Combien de fois sommes-nous empĂȘtrĂ©.e.s dans un quotidien qui nous presse de prendre une option, alors que l’on aimerait tant en connaĂźtre les consĂ©quences avant de nous dĂ©cider : est-ce le bon choix?
Alors, on gamberge, on analyse, Ă©tudie, crĂ©e des scĂ©narios, des histoires qui parfois nous prennent la tĂȘte. Tentatives aussi dĂ©sespĂ©rĂ©es que vaines de connaĂźtre le futur; que l’on aimerait assurer, maĂźtriser, contrĂŽler.

Le sage Tulku Lobsang, grand lama, et maĂźtre bien-aimĂ©, me l’avait enseignĂ© :

« Until you know everything, there is only one way to make your life clear. To decide »
– Tulku Lobsang RinpochĂ©

 » Jusqu’Ă  ce que tu saches tout, il n’y a qu’une maniĂšre de clarifier ta vie. DĂ©cider  »


Souvent, j’ai dĂ©fiĂ© des participant.e.s Ă  nos cours de Tog Chöd, qui me faisaient part de leur difficultĂ© Ă  choisir. – « DĂ©cide ! », je leur lançais. « DĂ©cider, ce n’est pas choisir », je me rappelais.

Un jour, c’est la question d’un Ă©tudiant qui m’a dĂ©fiĂ© :
– « Je ne comprends pas bien la diffĂ©rence entre dĂ©cider et choisir. Quand je dĂ©cide, je choisis. Si « ceci » est mon choix, c’est que j’ai dĂ©cidĂ©. Je ne peux dĂ©cider que s’il y a un choix. Choisir, c’est dĂ©cider
 »
De ma réponse en contre-point, je ne me souviens que de sembler avoir satisfait le besoin de compréhension du futur enseignant.
Pour ma part, j’étais restĂ© sur un sentiment d’incomplĂ©tude, face Ă  cette nuance fine; dĂ©cider n’est pas choisir et choisir n’est pas vraiment dĂ©cider. Comment l’imager de maniĂšre simple ?

Vendredi matin, assis dans le train, les yeux admiratifs sur les contreforts du Lötschental, et les oreilles captivĂ©es par le 6e podcast de la sĂ©rie « Faces Nord Â», j’ai attrapĂ© une perle : une belle image pour expliciter simplement ce qui sĂ©pare la DĂ©cision du Choix.
Maya Chollet – alpiniste, athlĂšte, et journaliste Ă  la RTS – confrontĂ©e Ă  l’ascension des Grandes Jorasses – explique cette rĂšgle simple de la montagne :

« [
] En montagne, pour prendre une dĂ©cision, on se reprĂ©sente les choses comme sur la route; sous forme de feux : VERT, c’est « go » ; ok ! ROUGE, c’est simple : « c’est que ça va pas le faire ».
Le problùme, c’est le JAUNE.
Jaune, c’est « peut-ĂȘtre »; Jaune, c’est le Doute. C’est pas la mĂ©tĂ©o qui dĂ©cide; c’est pas une blessure qui dĂ©cide
 c’est toi ! J’aime pas le Jaune ! 
C’est jamais une Ă©vidence. C’est toujours une Ă©quation avec un nombre infini d’inconnues. Jaune, c’est ĂȘtre fort. [
]»
– in « Faire demi-tour » ; Faces Nord, podcast RTS, Episode 6 (42 min 40).

J’ai sursautĂ©. « Mais bien sĂ»r » !

Choisir, c’est quand tu sais, quand c’est Vert; ou Rouge. Libre Ă  toi de choisir lequel des « Verts Â» tu prĂ©fĂšres. Ou de nĂ©anmoins choisir le Rouge, par bravade ou projet funeste. Choisir entre une pomme et une poire, c’est savoir si je prĂ©fĂšre une pomme d’une poire (toutes deux vertes?).

Mais dĂ©cider, c’est le Jaune. DĂ©cider, c’est quand les paramĂštres sont ouverts, quand les consĂ©quences sont inconnues, quand rien n’est sĂ»r; quand « tu ne sais pas tout Â» comme nous l’indique le lama
 et lĂ , pour ne pas rester coi, ou coincĂ©, pĂ©trifiĂ© dans ta vie, il n’y a qu’une solution: DĂ©cider.

DĂ©cider, c’est se donner l’occasion d’avancer dans le Jaune; ça demande du courage.
DĂ©cider, c’est se tenir debout; c’est ĂȘtre, soi, seul, rĂ©pondant de ce qui arrivera. C’est ĂȘtre respons-able.
DĂ©cider, c’est pratiquer la voie du guerrier pacifique, qui sait qu’il ne sait pas, et pourtant refuse d’abandonner son pouvoir d’action.
DĂ©cider, ce n’est pas choisir, c’est se permettre de passer Ă  l’action, dans le Doute, dans le Jaune.

Merci Maya đŸ™đŸ»


« FACES NORD Â»
Podcast RTS de Maya Chollet,
réalisé par Didier Rossat,
produit par Grégoire Molle.
Musique : Patricia Bosshard.
Les textes sont lus par Simon Matthey-Doret.

« Le Tog Chöd – L’ÉpĂ©e de Sagesse Â»
Description de la pratique : Le Tog Chöd
Les cours sont annoncĂ©s dans l’Agenda

Qu’est-ce que ShinĂ©…?

C’est dans un monastĂšre perchĂ© dans l’Himalaya que j’ai dĂ©couvert ce Tanka et sa signification…. Le chemin de l’esprit calme, ShinĂ© en tibĂ©tain ou Shamata en Sanskrit…

Sur ce tanka, notre esprit est représenté par un éléphant fougueux, indompté qui suit un singe, sujet de distraction!

ShinĂ© est un entrainement de l’esprit pour re-trouver plus de calme. Par une pratique rĂ©guliĂšre vous arrivez Ă  observer vos Ă©motions, l’agitation de votre mental. Cela vous permet de traverser les situations de stress, et de mieux les comprendre. En pratiquant cette forme de mĂ©ditation vous devenez plus conscients du moment prĂ©sent et vous apprenez Ă  reconnaitre vos Ă©motions et Ă  les accueillir avec douceur et bontĂ©.

Pour reprendre une phrase d’Alexandre Jollien, « MĂ©diter ce n’est pas vivre planquer, mais se nourrir pour se donner. » En apprenant Ă  ĂȘtre plus attentif Ă  ce qui nous entoure et Ă  ce qui nous traverse, notre vie se remplit d’une lumiĂšre apaisante et nourrissante, que nous pourrons partager pour grandir….

Cette pratique est un véritable outil de transformation!

DĂšs le mois de septembre je vous propose un cours le vendredi matin. Un module de 7 cours qui vous permettra d’entrer dans cette mĂ©ditation, d’en acquĂ©rir les bases.

Rendez-vous le 3 septembre Ă  10h15 chez Elaneha Ă  Rolle!

Avancer sur le chemin Ă  son propre rythme avec conscience….

et ainsi dĂ©couvrir un autre regard sur le monde…

Les 5 Ă©lĂ©ments du Lu Jong en position assise

Les 5 premiers exercices du Lu Jong, les 5 éléments, sont en général pratiqués en position debout.

Il arrive parfois dans la vie que la position debout ne soit plus adaptĂ©e, voire plus possible…

Mon chemin de vie m’a obligĂ©e Ă  pratiquer diffĂ©remment pendant quelque temps, ce qui m’a donnĂ© l’occasion de redĂ©couvrir ces 5 Ă©lĂ©ments, en position assise !

Je vous les explique et vous les montre dans cette vidéo avec laquelle vous pourrez pratiquer :

La position assise est trĂšs utile pour les personnes qui se retrouvent dans :

  • l’impossibilitĂ© de se tenir sur leurs pieds suite Ă  une opĂ©ration ou un accident
  • une pĂ©riode de faiblesse ou de fatigue suite Ă  une maladie
  • des vertiges
  • de l’arthrose et douleurs de dos ou de hanches

L’effet anti-inflammatoire du Lu Jong

Comment le Lu Jong aide-t-il Ă  diminuer les inflammations?

Un article trĂšs intĂ©ressant du « Psychology Today » relate le lien entre la stimulation du nerf vague et la diminution des inflammations; je vous donne ici les principaux points de l’aricle avant de faire les liens avec le Lu Jong.

En gĂ©nĂ©ral l’inflammation est le rĂ©sultat d’un stress. Une maniĂšre de combattre l’inflammation serait donc de diminuer le stress!
« PlutĂŽt que de donner des anti-inflammatoires, les mĂ©decins pourraient prescrire des routines hebdomadaires telles que les yoga ou la mĂ©ditation »; C’est ainsi que commence l’article de Psychology Today!

Early anatomical drawing of the vagus nerve

Le nerf vague, appelĂ© aussi nerf voyageant, part de la base du cerveau et descend jusqu’à l’abdomen en passant par le coeur, le diaphragme et bien d’autres organes.

La stimulation du nerf vague entraine la sĂ©crĂ©tion d’un neurotransmetteur : l’acĂ©tylcholine
Cette substance est responsable de la la diminution du rythme cardiaque, c’est un tranquillisant que l’on peut produire soi-mĂȘme en faisant de longues et profondes respirations
(comme dans le Lung Rosel)

Ce nerf vague fait partie du systĂšme parasympathique.

Une stimulation insuffisante du nerf vague, engendrerait des inflammations, de la dĂ©prime, des crises cardiaques et AVC. En revanche, une stimulation du nerf vague amĂšnerait bien-ĂȘtre physique, mental et social! Cette boucle positive entre bien-ĂȘtre physique, mental et les connections sociales commence juste Ă  ĂȘtre comprise des scientifiques. Une expĂ©rience a mĂȘme Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e avec la mĂ©ditation « loving and kindness » pour aider les participants Ă  devenir « meilleurs » et capables de gĂ©nĂ©rer des Ă©motions positives; et dans cet exercice-lĂ  aussi, la stimulation du nerf vague a Ă©tĂ© mise en Ă©vidence.

Faisons maintenant le lien avec le Lu Jong.
Tout d’abord, par les grandes respirations du vent rĂ©siduel « Lung Rosel », nous activons notre nerf vague. Il en rĂ©sulte donc une sensation de bien-ĂȘtre et de calme mental. Comme la stimulation du nerf vague diminue les inflammations nous avons Ă©galement un effet anti-inflammatoire .
Les mouvements du Lu Jong sont basés sur la mobilisation de la colonne vertébrale, nous allons donc, par les mouvements et la tenue du souffle, engendrer des stimulations du systÚme nerveux parasympathique, donc là aussi nous stimulons le nerf vague!
En effet le systÚme nerveux parasympathique longe la colonne vertébrale sur toute sa longueur, le lien entre les mouvements de la colonne et ce systÚme nerveux paraßt donc évident!

Si vous souhaitez lire l’article du Psychology Today voici le lien ci-dessous:

https://www.psychologytoday.com/us/blog/the-athletes-way/201607/vagus-nerve-stimulation-dramatically-reduces-inflammation?fbclid=IwAR39r_X-Qqdezgk8y58W4fMf_fYpairvRfrzHrQit2iXoaSqSdjqGBcPiSU

Et si vous souhaitez venir essayer le Lu Jong, je vous invite le jeudi soir à 19h15 chez Elaneha à Rolle ou le samedi 22 septembre pour une atelier découverte de 9h à 12h, toujours chez Elaneha. Info@lubang.ch

Comment se passe une matinĂ©e de Tog Chöd avec Annick et Olivier ?

Tog Chöd_180909_091156 620x000
Nos stages du dimanche matin ont pour but la dĂ©couverte ou le perfectionnement de la pratique du Tog Chöd. Ils sont ouverts Ă  tou.te.s, dĂ©butant.e ou avancĂ©.e, sans prĂ©-requis physique particulier. Avec le temps, il est possible de pratiquer de maniĂšre exigeante, pour le corps, pour la respiration
 et mĂȘme pour l’esprit; si l’on veut et peut. Au dĂ©but, l’apprentissage du Tog Chöd commence nĂ©anmoins par l’acquisition des mouvements, ce qui se fait avec lenteur et concentration. En tous les cas, et quel que soit le niveau, vous serez encouragĂ©.e.s Ă  Ă©couter et respecter votre « mĂ©decin intĂ©rieur » ; vous ne ferez pas un mouvement qui vous contraint trop, vous ferez une pause en regardant les autres avant de vous blesser

Une demi-journĂ©e s’organise autour de deux sessions de pratique, une pause et une partie thĂ©orique; l’opportunitĂ© de pratiquer Corps, Respiration et Esprit :47447987_2168122733426550_2583824794533232640_n
  • accueil, ouverture par un Ă©chauffement
  • pratique lente (- selon niveau: apprentissage, revue des amĂ©liorations possibles)
  • pause, partage ou retrait, avec collation (tisane, chocolat, biscuits ou noix)
  • partage thĂ©orique (bienfaits du Tog Chöd, dimensions spirituelles du Tog Chöd)
  • pratique lente Ă  soutenue (- selon niveau )
  • mĂ©diation guidĂ©e ou personnelle, et moment de partage, pour la clĂŽture
Les moments de pratique s’adaptent au niveau des participant.e.s: nous y apprenons les mouvements de base pour les dĂ©butants; ou pratiquons les enchaĂźnements au rythme adaptĂ© (effort physique, cardiovasculaire et respiratoire); il peut parfois s’agir de pratiques plus intenses (concentration et visualisations) pour les plus avancĂ©.e.s, pour percevoir les bienfaits plus profonds (transformation des Ă©motions, sensation d’espace). Ces derniers font nĂ©anmoins plutĂŽt l’objet des stages d’une journĂ©e entiĂšre – ou weekend – pour ceux qui maitrisent les deux pratiques du Tog Chöd (prĂ©liminaire et principale). Parfois des praticien.ne.s plus avancĂ©s profitent aussi de « revenir aux bases » en perfectionnant les postures et les mouvements, avec concentration et vigilance, lors de ces matinĂ©es “dĂ©butant.e.s”.
La prĂ©sence conjointe d’Annick et Olivier permet la crĂ©ation de groupes diffĂ©renciĂ©s par niveau, ou mĂȘme le suivi individuel, pour travailler une partie plus prĂ©cise; ou pour tĂ©moigner et soutenir, sĂ©parĂ©ment du groupe, si une Ă©motion particuliĂšre et un peu trop forte Ă©merge…
Cette configuration complĂ©mentaire, en couple, yin-yang, permet d’accueillir des sensibilitĂ©s variĂ©es; c’est peut-ĂȘtre une raison pour laquelle nous accueillons aussi rĂ©guliĂšrement des couples…
Tog Chod Apprentissage en petits groupes
Apprentissage en petits groupes
Tog Chod Apprentissage des passes en groupe (Tog Chöd extérieur)
Apprentissage des passes en groupe
(Tog Chöd extérieur)
Tog Chod Travail en face à face - L'exercice yogique pour le haud du corps
Travail en face Ă  face – L’exercice yogique pour le haut du corps
Tog Chod Enseignement théorique symbolique et bienfaits du Tog Chöd, rapport avec l'enseignement bouddhique
Enseignement thĂ©orique: symbolique et bienfaits du Tog Chöd, rapport avec l’enseignement bouddhique
Tog Chod Pratique avec les 5 éléments et les visualisations (Tog Chöd intérieur)
Pratique avec les 5 éléments et les visualisations (Tog Chöd intérieur)

Tog Chod Méditation après la pratique du Tog Chöd
Méditation aprÚs la pratique du Tog Chöd

Tog Chöd Cours privé pour entreprise
Un atelier « privĂ© » pour une entreprise

Tog Chöd Pratique en extérieur en été (la Clé des Champs)
Pratique en extérieur en été (la Clé des Champs)

Tog Chöd Fabrication d'épée (atelier spécifique sur un weekend)
Fabrication d’Ă©pĂ©e (atelier spĂ©cifique sur un weekend)